Clemenceau

Accueil > Comprendre Clemenceau > Clemenceau, l'homme

Comprendre Clemenceau

Clemenceau, l'homme

Caricature de Clemenceau, alors médecin © Bibliothèque de l’Académie nationale de médecine

Clemenceau et le positivisme

Clemenceau fut assez tôt influencé par les idées d'Auguste Comte, fondateur du positivisme. Son opinion sur la laïcité ou encore son combat pour l'instruction obligatoire s'appuient en grande partie sur la pensée du philosophe. Un aspect intéressant et peu connu de la vie de Clemenceau.

Clemenceau fut assez tôt influencé par les idées d'Auguste Comte, fondateur du positivisme. Son opinion sur la laïcité ou encore son combat pour l'instruction obligatoire s'appuient en grande partie sur la pensée du philosophe. Un aspect intéressant et peu connu de la vie de Clemenceau.


"Clemenceau et Laddie, Bernouville", 1908 © Paris, musée Clemenceau

Le Tigre et les animaux : Clemenceau et le "Cinquième Etat"

Toute sa vie, Clemenceau a eu de l'affection pour les animaux, qu'ils soient domestiques ou sauvages. Loin d'être un détail anecdotique de son existence, le Tigre s'est même battu pour que l'on reconnaisse le caractère sensible de "nos frères inférieurs".


Le port de Nantes © Archives départementales de la Vendée, 83 Fi - Photographies et cartes postales de la famille Bujeaud (1850-1929)

Clemenceau, un Nantais ignoré

" Je n'ai jamais aimé la ville Nantes ", écrira Clemenceau, ville dans laquelle il a effectué toute sa scolarité. Pourtant, à de nombreuses reprises il évoquera la ville de son enfance en faisant montre d'un attachement affectif fort.


Aquarelle de Camille Pelletan  © Archives départementales de la Vendée

La chasse, une passion de Georges Clemenceau

La chasse fut l'une des grandes passions de Georges Clemenceau, même s'il était plutôt contemplatif dans l'âme, et "trop grand marcheur pour [se] distinguer au tableau".


Archives départementales de la Vendée

Le serment de Clemenceau à son père

En 1858, Georges dit à son père, lors de son arrestation à Nantes : "Je te vengerai". Une pensée qui ne cessera de le hanter.

En 1858, Georges dit à son père, lors de son arrestation à Nantes : "Je te vengerai". Une pensée qui ne cessera de le hanter.


Déjeuner au front avec le capitaine Michel Clemenceau, son fils © Archives départementales de la Vendée

Les Poilus de Clemenceau

A l'éclatement de la guerre, Clemenceau, malgré son grand âge et ses maladies, se culpabilise de ne pas être sur le champ de bataille auprès de ses intimes et de ses amis et va vivre, comme l'arrière, la guerre par procuration.


Vers 1912, Clemenceau en compagnie d'Ida Clemenceau (?), première épouse de son fils Michel Clemenceau © Paris, coll. musée Clemenceau

Georges Clemenceau et les droits des femmes

Si Clemenceau n'échappe pas aux stéréotypes machistes de son époque, évoluant dans une société largement patriarcale, il se montre aussi en avance sur son temps en oeuvrant paradoxalement pour la reconnaissance de certains droits aux femmes.

Si Clemenceau n'échappe pas aux stéréotypes machistes de son époque, évoluant dans une société largement patriarcale, il se montre aussi en avance sur son temps en oeuvrant paradoxalement pour la reconnaissance de certains droits aux femmes.


© Musée Clemenceau

Clemenceau dans son appartement parisien

Le musée Clemenceau, situé 8 rue Benjamin Franklin à Paris, met en valeur l'ancien appartement occupé par le Tigre entre 1896 et 1929.

Le musée Clemenceau, situé 8 rue Benjamin Franklin à Paris, met en valeur l'ancien appartement occupé par le Tigre entre 1896 et 1929.



Mission Centenaire
ContactPlan du siteMentions légalesPartenairesCrédits